L´héritage culturel européen en ligne

Europeana

Depuis 2007, l´ACE est membre de la fondation Europeana qui dirige europeana.eu, le portail du patrimoine culturel européen donnant accès à des millions d´items de musées, de bibliothèques, d´archives et d´institutions audiovisuelles. « European film archive »s contribue à « Europeana.eu » par le biais de The European Film Gateway.

En savoir plus sur Europeana


Comité des Sages

Groupe de réflexion sur la numérisation du patrimoine culturel européen

Le   «Comité des Sages» (groupe de réflexion) a été créé en avril 2010 par Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne chargée de la stratégie numérique, et par Androulla Vassiliou, Commissaire chargée de l’éducation et de la culture.

Le Comité est composé de Maurice Lévy (président et chef exécutif du groupe de publicité et de communication Publicis), Elisabeth Nieggemann (directrice générale de la bibliothèque nationale d´Allemagne et présidente de la fondation Europeana), et Jacques de Decker (écrivain et secrétaire perpétuel à l´Académie Royale de Langue et Littérature Françaises de Belgique)

Le groupe est chargé de faire des recommandations à la Commission Européenne, aux institutions culturelles européennes et à tous les acteurs concernés, sur le sens et la manière de mettre à disposition sur internet la création et le patrimoine culturel européens et de les conserver pour les générations futures, en s´intéressant particulièrement aux sources financières, à la manière dont les organisations culturelles et le secteurs privé peuvent interagir à l´ère du numérique et aux responsabilités et solutions pour le matériel numérisé du  domaine public ou encore protégé par le droit d´auteur.

Le « Comité des Sages » a lancé un processus de consultation pour alimenter ses réflexions et ses recommandations ultérieures. La consultation comprend les problèmes clés comme les sources de financement pour la numérisation, les modèles d´exploitation de fonds numérisés à l´aide d´un financement public, ainsi que les conditions de réglementation des partenariats public-privé pour la numérisation. Le Comité a rassemblé les points de vue des acteurs concernés et d´un plus large public et a organisé une consultation en ligne et une audience publique le 28 octobre 2010 à Bruxelles. Lors de l´audience, Thomas Christensen, conservateur au Danish Film Institute et secrétaire général de l´ACE, a présenté un document de position au nom de l´ACE.

En janvier 2011, le Comité a livré son rapport nommé « The New Renaissance » incitant les Etats membres de l´UE à accélérer leurs efforts pour rendre le patrimoine culturel européen accessible en ligne. Le rapport préconise des actions dans les domaines de la numérisation, de l´accessibilité en ligne et de la conservation du patrimoine culturel européen à l´ère du numérique et fait des recommandation quant au financement de ces efforts. Europeana devrait se développer et devenir le point de référence clé pour le patrimoine culturel européen et jouer un rôle majeur dans la conservation des matériaux numérisés ou nés numériques. Le rapport met également l´accent sur la nécessité de numériser et de rendre accessible en ligne les œuvres orphelines et les œuvres hors distribution. Se référant à différentes études, parmi lesquelles celle de l´ACE sur les œuvres orphelines, le Comité des Sages affirme que des mesures légales européennes doivent être adoptées le plus rapidement possible. Ces mesures doivent couvrir tous les secteurs du patrimoine culturel européen et doivent être appliquées dans tous les Etats membres.